WordPress dispose d’un riche annuaire de thèmes gratuits. Néanmoins, malgré le fait que WordPress soit à l’origine un projet Français, nos amis anglophones ont créé beaucoup plus de thème que nous ! C’est une excellente opportunité, mais comment faire si le thème est en anglais ? Les boutons suivant affiche “Next“, la barre de recherche indique “Search“. et j’en passe 🙂 Tout ça c’est pas très pro pour un webmaster et c’est là qu’intervient “Loco Translate“, une extension permettant de traduire un site WordPress.

Note : Même si je parle de traduction “automatique”, il faudra relire les traductions pour s’assurer qu’il n y ai pas de coquilles. Ce processus est nécessaire pour un rendu de qualité. 🙂

Combien de temps cela va me prendre ?

C’est une durée approximative afin que prendre le temps de le faire sérieusement :

  • 30 minutes pour l’installation du plugin et la navigation entre les outils
  • 30 à 45 minutes de relecture et correction des traductions générées

Comment installer Loco Translate

Locotranslate est une extension WordPress. Nous allons donc le retrouver dans l’annuaire des extensions disponibles depuis notre site. Pour cela se rendre dans le menu “Extension > Ajouter” et rechercher “Loco” et bingo !!

L'extension Loco Translate

Il suffit alors de l’installer et de l’activer comme tout autre plugin. Regardons maintenant comment…

Traduire automatiquement notre site

Faire un premier repérage

Je vais prendre l’exemple du thème que j’utilise actuellement sur mon blog : Awaken (créé par ThemezHut). De base, celui-ci est en anglais et avec un seul premier coup d’oeil, je remarque :

  • “SEARCH” dans la barre de recherche
  • “NEXT” pour voir la liste des articles plus anciens
  • “POSTED UNDER” pour introduire les catégories de contenu (thème)
  • “TAGGED” pour introduire la liste des étiquettes (mots clés)
  • et… bien d’autres, mais ils ne sont pas encore visibles 🙂 (il y en a plus d’une centaine en général, vous verrez plus bas)

Les thèmes utilisent beaucoup plus de mots, ce qui rend vraiment le Franglais (mélange Français / Anglais) omniprésent sur le site, ce qui n’est pas très propre. Il n’y a pas mort d’homme, mais c’est quand même mieux de s’en occuper pour son propre site et il est fondamentale de le faire pour ses clients pour ne pas donner l’impression d’un travail bâclé bien entendu.

Il est donc important de faire un premier repérage pour s’assurer que la traduction automatique s’occupe de tous les points que nous venons de voir ensemble. (A vous de faire votre propre liste basée sur le thème que vous utiliser)

Lancer la traduction automatique du thème

Nous allons nous rendre sur la page de gestion de Loco Translate depuis l’interface administrateur de WordPress en cliquant sur :

Loco Menu administrateur

Ce qui nous amène sur la page listant le thème reconnu par Loco Translate :

Loco Thème actif

Nous allons donc cliquer sur “Awaken” (le nom du thème que j’utilise, dans votre cas, le nom sera peut-être différent), ce qui nous amène sur la première interface de traduction qui concerne les “modèles”. Un modèle est une liste des mots trouvés dans le site que Loco peut traduire, mots clés listés dans un fichier avec l’extension “.po” (pour en savoir plus, wikipédia).

Note : Le message d’information “Additional files found” peut être ignoré ici.

Loco Modèle trouvé

La présence de ce fichier indique que les développeurs du plugin ont bien respecté la manière de créer un thème en utilisant ce qu’on appelle l’internationalisation (aussi appelée : i18n). Cela consiste à ne jamais écrire un texte à afficher directement dans code source, mais de toujours passer par un intermédiaire, le traducteur (i18n).

Si le traducteur n’a aucune indication, il affiche le mot tout simplement. Si on lui demande de traduire, il regardera alors sont dictionnaire pour donner la traduction. Nous allons donc lui fournir un dictionnaire en Français afin qu’il l’utilise 🙂 Dictionnaire créé automatiquement. Cliquons donc sur “Add language” (Ajouter un langage) situé en haut à gauche :

Loco Ajouter une traduction

Dans la page qui s’affiche, nous choisissons :

  • Le langage “Français” (Choose a language)
  • L’emplacement du dictionnaire, le fichier .PO (Choose a location), par défaut : Custom
    Note : Nous aurons besoin de l’adresse “languages/loco/themes/<nom-du-theme>-fr_FR.po” par la suite, dans notre cas présent : “languages/loco/themes/awaken-fr_FR.po” pour installer le dictionnaire rempli.

Loco Configuration de la traduction

Puis nous lançons le début de la création du dictionnaire ! 🙂

Maintenant que le dictionnaire existe, il suffit de le remplir. Pour cela, nous n’allons pas le faire nous même, car finalement, Loco Translate a trouvé 153 traductions :

Loco Nombre de traductions à effectuer

Alors on clique sur “PO” pour le récupérer sur notre ordinateur :

Loco Récupérer le fichier PO

Google Toolkit : import du dictionnaire

Nous allons donc passer par un site de référence pour s’occuper de ces 153 chaînes de caractères (153 mots ou phrases). Et le champion en la matière de nos jours est : Google 🙂 Et cela grâce à un outil mis à notre disposition : Translator Toolkit :

Google Translator Toolkit

Nous cliquons alors sur “IMPORTER“. La page d’import s’affiche et nous choisissons le contenu à traduire en cliquant sur “Ajouter du contenu à traduire > Importer le fichier” :

Google Importer fichier

Nous Choisissons le fichier PO et la langue actuellement par défaut de celui-ci “Anglais” :

Google Choix du fichier et de la langue

Puis nous choisissons la langue du dictionnaire que l’on souhaite obtenir : Français.

Google Choix de la langue

Puis nous cliquons sur “Suivant“. Google nous demande alors si nous souhaitons faire appel à un prestataire pour faire traduire, dans notre cas, pas besoin : “Non merci” :

Google Choix du fournisseur

Cela nous ramène à la liste des traductions disponibles. Nous avons désormais notre fichier PO d’ajouté, cliquons dessus pour commencer la traduction :

Google Liste des traductions

Google Toolkit : correction du dictionnaire

Note : Cette étape est la plus longue à affectuer, prévoyez bien 30 minutes afin de relire toutes les traductions proposés par Google car celui-ci n’est pas parfait. Et celui-ci a beaucoup de mal lorsque des caractères spéciaux (HTML) ou du code HTML sont utilisés.

Nous voici sur l’interface de traduction du dictionnaire, que nous allons décomposer en 3 étapes :

  • Nous retrouvons dans le cadre rouge deux colonnes
    • A gauche, la version originale (ici en Anglais)
    • A droite, les suggestions de google (en Français)
  • Dans le cadre bleu, nous retrouvons la traduction automatique de google avec la possibilité de faire une suggestion. Cela donnera à Google une nouvelle version. Personnellement, je ne l’utilise pas. Si je souhaite utiliser ma propre traduction, je l’écrirai dans le champs disponible dans le cadre rouge
  • Une fois que nous validons la traduction (ici celle-ci me convient), nous pouvons cliquer sur la flèche pour passer à la traduction suivante. Je conseille de simplement garder le souris au dessus et de passer quand la traduction est correcte ou de mettre à jour dans le champs au dessus sinon.
  • Attention, certain texte à traduire peuvent :
    • Être tout simplement faux
      • ex: Date en Anglais signifie un RDV amoureux. Alors que nous parlons bien d’une “Date” de calendrier
    • Contenir des caractères HTML comme :
      • &nbsp;” (caractère espace)
      • &rarr;” (flèche vers la droite)
      • &larr;” (flèche vers la gauhe)
        Note : Google mettra parfois des espaces qu’il faut retirer. Sinon les caractères ne s’afficheront pas correctement.
    •  Lorsqu’il y a du code HTML, copier/coller le code de la colonne de gauche vers celle de droite
      • ex : <span class=\”meta-nav-next\”></span>

Google Interface de traduction

Une fois que nous avons relu TOUTE LA LSITE, nous pouvons cliquer sur “Terminé“. Vu que nous utilisons les propositions de Google dans la majorité des cas (> 90 %), alors l’interface nous indique que la traduction n’est pas achevée, mais il ne faut pas tenir compte de ce message. Nous validons.

Nous pouvons désormais télécharger le dictionnaire (fichier PO) rempli et prêt à l’emploi pour Loco Translate.

Installer le dictionnaire sur le site

Nous passons à la dernière étape un peu plus technique, mais ne vous inquiétez pas, nous allons faire cette manipulation ensemble.

Si vous vous souvenez, nous avons installé le dictionnaire ici : “languages/loco/themes/<nom-du-theme>-fr_FR.po”. Nous devons désormais nous connecter sur le serveur du site pour remplacer le fichier.

Pour cela, nous allons nous connecter avec un client FTP (un logiciel permettant d’accéder aux fichiers du site wordpress. J’ai écris un article sur le sujet afin de vous aider, cliquez ici pour le consulter.

Un logiciel comme FileZilla, téléchargeable ici). Nous nous connectons à notre site (vous trouverez les informations auprès de votre hébergeur) et nous rendre dans le dossier : “<emplacement-du-site>/wp-content/languages/loco/themes/” et y déposer le dictionnaire (fichier PO). On remplace l’ancien.

Alors, ici, Loco a un petit bug et il faut retourner dans le langage Français et éditer un élément pour le le cache de site se mette à jour et que toutes les traductions soit prise en compte. Nous venons de traduire le site internet !

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura plus. Dites-le moi dans les commentaires.
Si vous souhaitez développez vos compétences numériques, c’est par ici.

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •